7
April
Le 12 mars, le verdict est tombé : les écoles seraient fermées dès le lundi 16 mars en France. Et voilà,
il fallait mettre en place "la continuité pédagogique" en un week-end ! Si si ! Nous étions prêts disait
notre ministre ! Euh ... pas tout à fait en fait !
Mais avec Marion, nous avons travaillé pour proposer aux enfants et à leurs familles cet
accompagnement qui allait être nécessaire.
Pour garder la philosophie de notre école et nos principes, nous allions mettre en place un système
individualisé. Chaque enfant reçoit donc son plan de travail chaque semaine, adapté à sa propre
progression. Nous leur proposons des "exercices" à la fois ludiques, des exercices que nous
pratiquions en classe comme le texte libre en français. Des activités interactives aussi. Les enfants
peuvent partager leurs productions mais aussi leurs découvertes de chaque jour, leurs aventures
singulières dans ce contexte si particulier, sur un groupe privé Facebook (photos, vidéos,
commentaires pour les copains ...). Bref, nous gardons le contact et le lien qui nous unis, enfants,
familles, équipe et bénévoles ou intervenants.
Mais surtout, nous insistons sur le fait que les parents doivent rester avant tout des parents. Ils ne
sont pas les enseignants de leur enfant et personne ne leur demande de l'être. Donc pas de pression,
il est important de profiter de ce confinement pour réapprendre à se connaître, à échanger,
partager, jouer, danser, chanter ... VIVRE ! Ce ne sont pas quelques semaines moins "scolaires" qui
vont décider de l'avenir des enfants. Et on est tous sur le même bateau ... naviguons ensemble de la
façon la plus sereine possible en prenant soin des uns et des autres.
UN PARENT HEUREUX ET SEREIN TRANSMETTRA BIEN DAVANTAGE QU'UN EXERCICE DE MATHS
(ou autre !) DURANT CETTE PÉRIODE.
BON COURAGE A TOUS.

No comment yet